fredag 24 maj 2013

In memoriam: Georges Moustaki



och det är med Le Métèque som jag vill minnas honom alldeles speciellt. Här den sista versen:


Avec ma gueule de métèque
De Juif errant, de pâtre grec
Et mes cheveux aux quatre vents
Je viendrai, ma douce captive
Mon âme soeur, ma source vive
Je viendrai boire tes vingt ans
Et je serai prince de sang
Rêveur ou bien adolescent
Comme il te plaira de choisir
Et nous ferons de chaque jour
Toute une éternité d'amour
Que nous vivrons à en mourir

Et nous ferons de chaque jour
Toute une éternité d'amour
Que nous vivrons à en mourir

2 kommentarer:

Hannele sa...

förstår inte ett ord

Ingrid sa...

Hannele: Du får njuta av musiken! :-)